Macinaggio
  

Macinaggio






, France
le 17/07/2017

 
Macinaggio, 17 /18/19 juillet 

Je découvre le Cap Corse, Côte sauvage et déchiquetée, à l'image de notre Bretagne, alliant son eau turquoise à une température largement supérieure à nos côtes de l'Ouest. Après le bus, marche sur le sentier des douaniers jusqu'à une crique idéale pour de bons bains près des rochers. Une famille Italienne et leurs deux enfants s'amusent joyeusement pendant que le père tente désespérément de ferrer quelque poisson étourdi. Mais ceux d'ici sont méfiants et mon ligère repartira bredouille. 
Au retour, je croise un couple d'allemand sous l'ombre , laisse tombée et chien apparemment avec un coup de chaud. Je leur demande si ils ont de l'eau : bien zurrr ! Je repars sceptique et comprends l'expression "une vie de chien", on a les maîtres qu'on peut.... 
Surclassé dans ma résidence, je m'accorde une pause de Roi. Quand seize heure sonnera, j'irai au ravitaillement pour préparer demain une grande partie du sentier des douaniers. Sac vidé de ses éléments subversifs (tente, duvet, popotes) , tout devrait se conjuguer pour une chouette découverte. Ne pas négliger la quantité d'eau, il va faire chaud, et l'on est près du désert des Agriates.
 

Commentaires



Autres récits de voyage

Autres Recits en France